Laboratoire de Recherches sur les Cultures Anglophones, UMR 8225

Partenaires

CNRS
Université Paris Diderot- uspc

Rechercher




Accueil > Colloques > 2017-2018

Le Cameroun et la décolonisation de la diplomatie

publié le , mis à jour le

Le Cameroun et la décolonisation de la diplomatie : perspectives africaines sur les relations internationales

Université Paris Diderot – 21 et 22 juin 2018
Amphithéâtre Turing – Bâtiment Sophie Germain
Rue Albert Einstein – 75013 Paris

Colloque organisé par le LARCA (Laboratoire de recherches sur les cultures anglophones – UMR 8225), Paris Diderot et l’Université de Douala

Si le Cameroun affiche un bilinguisme officiel et s’insère dans de multiples réseaux diplomatiques multilatéraux – dont le Commonwealth des Nations et l’Organisation internationale de la Francophonie – il est souvent singulièrement absent des grandes études consacrées aux relations internationales africaines, où dominent souvent le Nigeria, l’Afrique du Sud ou le Sénégal. Pourtant, le Cameroun, dans la multiplicité de ses acteurs, gouvernementaux et non-gouvernementaux, et comme espace diplomatique, offre des perspectives importantes sur les enjeux, possibilités et limites d’une transformation des conceptions et pratiques diplomatiques au 21ème siècle.

Ce colloque se propose ainsi d’étudier le rôle de la diplomatie dans les processus de décolonisation en Afrique, à travers le prisme du Cameroun. Un des objectifs majeurs de cette rencontre est de s’interroger sur la pertinence des prismes ‘franco-britannique’ et ‘anglophone/francophone’, et d’examiner leur relativisation – possible, voire nécessaire.
Les communications retenues pour ce colloque définissent, précisent, ou remettent en cause les phénomènes ‘franco-britannique’ et ‘anglophone/francophone’ dans les relations diplomatiques du Cameroun et au Cameroun – dans leurs manifestations pratiques comme dans leur fonction d’outil ou de catégorie d’analyse. Les participants analyseront notamment :

  • les manifestations, échanges, phénomènes ‘franco-britanniques’ pendant la période des mandats et tutelles au Cameroun ;
  • les modalités, périmètres et impact des multiples résistances à la notion même d’un phénomène ‘franco-britannique’ (des résistances les plus pragmatiques aux remises en cause théoriques, conceptuelles)
  • la rééavaluation de la place du Cameroun dans les réseaux franco-africains
  • les relations avec les organisations diplomatiques multilatérales – Commonwealth, Organisation internationale de la Francophonie, Organisation de la Conférence islamique et Organisation des Nations Unies en particulier
  • les relations (anciennes et nouvelles) avec d’autres acteurs importants, dont le Nigeria, la Chine et les Etats-Unis
  • l’influence de la lutte contre les extrémismes, notamment Boko Haram, dans les relations internationales au Cameroun
  • le rôle et l’impact des processus de mémoire et mémorialisation dans les relations internationales
  • les contraintes linguistiques, acteurs et activités de la traduction et l’interprétariat, et langues et langages nouveaux, possibles ou souhaitables dans les relations internationales contemporaines.
  • le rôle des entrepreneurs et des entreprises dans la transformation de la diplomatie au Cameroun

Plusieurs des communications s’intéressent à une histoire longue des diplomatiques africaines, réévaluant ainsi la place conceptuelle et pratique des empires européens.

Pour s’inscrire, merci de consulter : https://camdiplo.sciencesconf.org

Actualités News

contacts contacts