Shakespeare et ses étranges étrangers

France Culture – Tout un monde par Marie-Hélène Fraïssé – 9 avril 2016

L’Orient, le Maure, le Juif, le Nomade, le Barbare… l’oeuvre entière de Shakespeare est hantée par la figure de l’Etranger et par les “Ailleurs”, ces parties jusque là inconnues du monde, dont les échos et les marchandises déferlent sur les quais de la Tamise… à l’heure où l’Angleterre entrevoit son avenir impérial.

Voyageur en chambre, grand lecteur des chroniques de voyage (notamment le Montaigne des “Cannibales”), Shakespeare restitue les perplexités, les émerveillements et les préjugés de son temps, à travers d’innombrables allusions dont ses pièces sont semées, et – bien sûr – des personnages comme: Othello, Caliban, Cléopâtre, Shylock….

Stephen Greenblatt, professeur à Harvard, auteur notamment de Will, le magnifique” (Champs-Flammarion), de “Quattrocento , grand succès, et de “Ces merveilleuses possessions – découverte et appropriation du Nouveau Monde au 16è siècle” (Belles Lettres)

Ladan Niayesh, agrégée d’anglais, Maître de Conférences en littérature anglaise à l’Université Paris Diderot – Paris VII. Auteure de nombreux articles sur les représentations de l’étranger dans le théâtre shakespearien, et de “Aux frontières de l’humain : figures du cannibalisme dans le théâtre anglais de la Renaissance” (Honoré Champion, 2009)

 

 

https://www.franceculture.fr/emissions/tout-un-monde/shakespeare-et-ses-etranges-etrangers