Mineral waters, experiences and experiments, 1750-1850

Dans cet atelier, nous voulons établir une première cartographie des sources et des enjeux liés à l’histoire du thermalisme européen 1750-1850. L’importance de l’usage des eaux comme médicament spécifiques des maladies chroniques mérite d’être réévaluée notamment en relation avec les usages ludiques, sociaux ou mondains. 

En partant d’une réflexion sur « l’expérience des eaux », nous voulons croiser les approches suivantes :

  • Dans le contexte de la « révolution chimique », l’analyse des eaux connaît un regain d’intérêt et la mise en œuvre de nouvelles techniques et procédures.

  • Les enquêtes chimiques ne se superposent pas aux entreprises d’évaluation de l’efficacité des eaux et à la réorganisation des savoirs nosologiques et thérapeutiques. La réflexion sur l’efficacité des eaux mobilise des médecins individuels, des sociétés savantes et les administrations publiques.

  • Les médecins des eaux, quel que soit leur statut, connaissent une expérience professionnelle spécifique marquée par un rapport particulier au temps et à l’espace (rythme des saisons, géographie des sources, double résidence) ainsi qu’aux malades.

  • L’expérience que font les malades de la cure invite également à penser la chronicité de la maladie et la chronologie particulière des soins. Loin des clichés et des anachronismes, nous voulons mettre en valeur la diversité sociale des publics des eaux et leurs expériences contrastée des eaux. 

Le programme :

  • 09.00
    François Zanetti et Sophie Vasset
    Introduction
  • 9.30 – 10.00
    Jean-Christophe Sanchez: Théophile de Bordeu et les eaux de Barèges : vertus, usages et discours médicaux au siècle des Lumières
    • Théophile de Bordeu, L’Usage des eaux de Bareges et du mercure pour les ecrouelles : ou Dissertation sur les tumeurs scrophuleuses, qui a remporté un prix à l’Académie royale de chirurgie, en 1752,Paris,
    Debure l’aîné, 1757 (rééd. 1767)
  • 10.00-10.30
    Mathilde Martinais : La critique des eaux : les cures thermales vues par les médecins non
    thermalistes
    • Brochures publicitaires d’établissements fumigatoires (début XIXe siècle) :

    • Dominique LATOUR, Notice historique sur quelques maladies dont la guérison a été opérée par l’emploi des fumigations sulfureuses, d’après la méthode de M. le docteur Galès, Toulouse, F. Vieusseux, 1818.
    • Toussaint RAPOU, Annales de la méthode fumigatoire ou recueil d’observations pratiques sur l’usage médical des bains et douches de vapeurs, Paris, J.-B. Baillière, 1827.
  • 10.30 Pause
    11.00-11.30
    Marie Thébaud-Sorger : Entre naturel et artificiel : les eaux minérales et la chimie des airs
    • John Elliot, An account of the nature and medicinal virtues of the principal mineral waters of Great Britain and Ireland, and those most in repute on the continent. To which are prefixed, directions for impregnating water with fixed air, in order to communicate to it the peculiar Virtues of Pyrmont Water, and other Mineral Waters of a similar Nature. Extracted from Dr. Priestley’s Experiments on Air. With an appendix, Containing a Description of Dr. Nooth’s Apparatus, with the Improvements made in it by others. And a Method of Impregnating Water with Sulphureous Air, so as to imitate the Aix-la-Chapelle and other Sulphureous Waters, 1781.
  • 11.30-12.00
    Armel Cornu-Atkins : Réguler un remède insaisissable : une tentative de contrôle du commerce des eaux minérales à la du XVIIIe siècle
    • Archives de la Commission royale de médecine pour l’examen des remèdes particuliers et la distribution des eaux minérales. (Archives de l’Académie de Médecine, SRM 111-113 et SRM 115A).
  • 12.30 Déjeuner
  • 14.00–14.30
    Jérôme Van Wijland : Eaux minérales et thermalisme à l’Académie de médecine
  • 14.30-15.00
    Philip Rieder :  Envoyer son patient à Aix : Recommandations et collaboration médicale autour d’un séjour de santé à Aix-les-Bains (1800-1820)
    • Fonds Despine (AD 73, 45 J) : Les lettres écrites par d’autres médecins (art. 77 et 78).
  • 15.30 Pause
  • 16.00-16.30
    Olivier Faure : L’expérience populaire des eaux minérales -1800 à 1850
    • Archives départementales Loire, Puy-de-Dôme et Rhône, Série M.
  • 16.30-17.00
    Steve Hagimont : Le médecin, l’environnement et l’avenir : la promotion du thermalisme comme outil d’aménagement du territoire au milieu du XIXe siècle
    • Rapports annuels adressés par le médecin inspecteur des eaux d’Ax au préfet de l’Ariège, dans les années 1840 et 1850.
  • 17.00
    Conclusion et perspectives

Télécharger le programme L’expérience des eaux 1750 – 1850

Lieu :
Université de Paris
Bâtiment Olympe de Gouges, salle 830
8 place Paul Ricoeur – Paris 13e