Austen Jane, Pride and Prejudice

Dans l'oeil du paradoxe

Bernard Catherine

Editeur : Editions Ellipses

Parution : 15/01/2001

Nombre de pages : 128

>> Lien éditeur

DescriptionContentsReviews

Destinée à un public d’étudiants comme de lecteurs avertis, cette étude tente de percer le mystère du roman qui reste peut-être le plus populaire de Jane Austen et qui ne laisse pas, encore aujourd’hui, de fasciner par l’économie de ses moyens, l’efficacité de son double jeu ironique et la complexité de son anatomie des sentiments et des rapports de force économiques.

Comédie romantique, satire acerbe qui satisfait les attentes du lecteur pour mieux en interroger les présupposés idéologiques, Pride and Prejudice est un roman du soupçon. À l’ordre aveugle de la stricte raison sociale, il oppose l’exercice maîtrisé d’une ironie salutaire, aux errances de l’instinct, la lucidité d’une intelligence qui sait se faire sensible. Ainsi se tient-il dans l’œil du paradoxe, roman de la réconciliation et de la contradiction toujours relancée.

Préface 
 
Introduction
 
Chapitre un : LA SYNTAXE DU RÉCIT
1. La logique des événements
2. Personnages et univers de discours …
a) Actants et fonctions
b) Le passé littéraire réinvesti.
 
Chapitre deux : DÉSUNION SOCIALE ET MATÉRIALISME
1. Des mondes en tension
a) La symbolique de l’espace
b) Statu quo et mobilité
c) Les leçons de l’étiquette
2. L’économie des affects
a) La valeur des choses
b) Le marché du mariage
c) Errance et déshérence
 
Chapitre trois : RÉCONCILIATION ET LÉGITIMATION
1. Dénoncer le statu quo
a) L’énergie impertinente
b) Le verbe subversif
2. Le savoir lire
 
Chapitre quatre : L’IDÉOLOGIE ET SES MASQUES
1. L’organicité sociale et morale
a) Pemberley ou l’ordre ancestral
b) Du juste sens de la propriété
2. Les paradoxes de la réconciliation
 
Conclusion
 
Glossaire
 
Bibliographie