Conservatismes en mouvement

Une approche transnationale au XXe siècle

Berthezène Clarisse and Vinel Jean-Christian

Editeur : Editions EHESS

Parution : 28/10/2016

Nombre de pages : 464

>> Lien éditeur

DescriptionContentsReviews

Omniprésent dans les débats politiques en France, le conservatisme est si difficile à appréhender que l’on se contente souvent d’y voir une attitude plutôt qu’un courant de pensée ou un ensemble de mouvements.

Fruit d’une collaboration entre historiens français, britanniques et américains, cet ouvrage établit des parallèles entre les histoires des mouvements conservateurs sur trois pays entre 1930 et 1990, et permet de jeter un regard nouveau sur les origines de la « révolution conservatrice » des années 1980.

Aujourd’hui en Grande-Bretagne et aux États-Unis, les conservateurs font l’objet d’analyses sans cesse renouvelées au carrefour de l’histoire des idées, de l’histoire culturelle et des sciences sociales; en France, a contrario, le conservatisme est peu étudié. En dépit des approches transnationales qui donnent de nouvelles manières de comprendre l’évolution des sociétés, et malgré le renouveau de l’histoire politique en France, un certain silence continue de caractériser le rapport des historiens au conservatisme, dont l’histoire serait pourtant essentielle à la compréhension du XXe siècle.

Protéiforme et historiquement situé, le conservatisme du XXe siècle se décline donc au pluriel. Par l’analyse fine qu’il propose des rapports entre néolibéralisme, réaction, populisme et conservatisme, ce livre ambitionne d’éclairer tant les présupposés idéologiques que les réalisations concrètes qui caractérisent cette « révolution conservatrice ».

Avec les contributions de Marc Olivier Baruch, Clarisse Berthezène, Alain Chatriot, Martin Daunton, François Denord, Guy Groux, Jose Harris, Michael Kazin, Colin Kidd, Elizabeth Lévy, Nelson Lichtenstein, Robert Mason, Stéphane Porion, Alexis Spire, Mélanie Torrent, François Vergniolle de Chantal, Jean-Christian Vinel.

Clarisse Berthezène, Jean-Christian Vinel – Introduction

Première partie – Genèses idéologiques
  • Colin Kidd – Usage et mésusage des Lumières écossaises dans le conservatisme moderne 
  • François Denord – La longue marche du néolibéralisme français
  • Jose Harris – Principes, marchés et intérêt national dans les approches conservatrices de la politique sociale
Deuxième partie  – Économie, entreprises, impôts. Les terrains des combats conservateurs
  • Martin Daunton – Consensus fiscal ou pré-thatchérisme ? Les conservateurs face à la question fiscale, de la fin de la Seconde Guerre mondiale à l’arrivée aux affaires de Margaret Thatcher, 1945-1979
  • Alexis Spire – L’institutionnalisation de l’antifiscalisme en France et aux États-Unis
  • Nelson Lichtenstein – États « robustes » et États « modestes » à l’ère d’un nouveau pouvoir marchand
  • Guy Groux – Le conservatisme patronal « en acte » dans l’entreprise en France Individualisation des compromis sociauxet usage managérial du droit ?
  • Alain Chatriot – Les politiques agricoles sont-elles toujours conservatrices ?
Troisième partie – Populisme, libéralisme, réaction. Le conservatisme en question
  • Robert Mason – Dimensions transatlantiques de la stratégie électorale
  • Michael Kazin et Stéphane Porion – George Wallace et Enoch Powell, Comparaison des politiques de deux conservateurs populistes aux États-Unis et au Royaume-Uni
  • Jean-Christian Vinel – « Pseudo-conservateurs » ou « créateurs du futur » ? Le conservatisme américain du New Deal à Ronald Reagan (1932-1980)
  • François Vergniolle de Chantal  – Une révolution conservatrice à la Cour suprême ? Les républicains et le droit constitutionnel
Quatrième partie – Études de cas et briques Élémentaires du conservatisme
  • Marc Olivier Baruch  – « Liberty finds no refuge in a jurisprudence of doubt » Le Conseil constitutionnel et la Cour suprême des États-Unis face à la question des moeurs, 1973
  • Mélanie Torrent – Commonwealth(s) projetés, comparés, transformés Conservatismes et conservateurs à l’heure des indépendances africaines
  • Elizabeth Lévy  – The Right Hand of God Religion et conservatisme aux États-Unis et en Grande-Bretagne
  • Clarisse Berthezène – Un féminisme conservateur ? Genre et politique en Grande-Bretagne (1928-1964)

Marc Olivier Baruch – Postface