Les conservateurs britanniques dans la bataille des idées

Ashridge College, premier think tank conservateur

Berthezène Clarisse

Editeur : Les presses de Sciences Po

Parution : 05/01/2011

Nombre de pages : 336

>> Lien éditeur

DescriptionContentsReviews

Dans l’entre-deux-guerres, malgré sa domination politique et électorale écrasante, le parti conservateur britannique vit dans la hantise d’un échec électoral et la crainte d’une hégémonie intellectuelle, culturelle et artistique de la gauche, amplifiée par l’élargissement du suffrage universel. Ashridge Bonar Law Memorial College, fondé en 1929 en réponse au succès de la Fabian Society, a pour objectif de créer une pépinière d’intellectuels conservateurs capables de lutter à armes égales avec la gauche et d’enseigner les principes du conservatisme.

Think tank avant la lettre, lieu de recherche et d’enseignement, centre de formation à la citoyenneté, Ashridge College va jouer dès lors un rôle essentiel dans la transformation de l’identité conservatrice ; il contribue notamment à donner forme et sens politiques à la notion de classe moyenne. Ce nouveau conservatisme, associé aux valeurs de la méritocratie, marque la fin de l’exclusivité du paternalisme aristocratique et fournit un contenu intellectuel à l’identité politique conservatrice, même si l’anti-intellectualisme est encore un trait revendiqué par de nombreux dirigeants du parti conservateur actuel.

Ashridge College, devenu aujourd’hui l’une des premières écoles de commerce britanniques, témoigne de la faculté des dirigeants conservateurs à trouver des solutions adaptées aux nouvelles règles du jeu de la représentation politique ; à enregistrer et à accompagner les transformations profondes de la société tout en leur donnant une forme et un langage politiques qui se traduise par une adhésion de masse.

INTRODUCTION

Chapitre 1 / LA GRANDE PEUR DES CONSERVATEURS

La lutte contre l’idéologie socialiste
Le parti conservateur et les nouveaux électorats
Le parti conservateur et les intellectuels

Chapitre 2 / LA FONDATION DU BONAR LAW MEMORIAL COLLEGE

Ashridge, lieu de mémoire
Ashridge et le parti
La recherche des financements

Chapitre 3 / ASHRIDGE ET LES CLASSES MOYENNES

L’historiographie des classes moyennes
L’« embourgeoisement » du parti conservateur
Les instances dirigeantes
Le corps enseignant

Chapitre 4 / ASHRIDGE ET LA COMMUNAUTÉ ÉTUDIANTE

L’organisation de la formation
La création de bourses
Enseignement ou propagande ?

Chapitre 5 / LA REFORMULATION DES PRINCIPES DU CONSERVATISME

Conservatisme et progrès
La démocratie tory
Différentes formes de conservatisme

Chapitre 6 / L’HISTOIRE AU SERVICE DES TORIES

La conception whig de l’histoire
Une nation pour tous ?
L’expansion de l’Angleterre
Les tories, les whigs et l’anglicité

Chapitre 7 / LA FORMATION À LA CITOYENNETÉ

Éducation et citoyenneté
Citoyenneté et vie associative

Chapitre 8 / L’ÉMERGENCE DU MIDDLEBROW

Contre l’abstraction
Le juste milieu
Middlebrow, consensus et centrisme

Chapitre 9 / L’IDÉAL DE LA COUNTRY HOUSE

L’éloge de la vie rurale
L’héritage du système seigneurial

Chapitre 10 / ASHRIDGE ET LES MÉDIAS

La bataille du livre
Ashridge hors les murs
L’utilisation des nouveaux moyens de communication

Chapitre 11 / ASHRIDGE APRÈS LA GUERRE

Ashridge tombe dans l’oubli
La postérité d’Ashridge
Ashridge, une école de management

CONCLUSION
BIBLIOGRAPHIE
INDEX

  • 6ème Café de l’innovation politique – Fondation pour l’innovation politique
    A l’occasion de ce 6ème café de l’Innovation politique, la Fondation pour l’innovation politique recevait Clarisse Berthezène, normalienne, agrégée d’anglais et professeur en civilisation britannique à l’université Paris-Diderot au sujet de l’étonnante histoire d’Ashridge College.
    Vous pouvez écouter cette conversation ici.