The Wire : les règles du jeu

Hudelet Ariane

Editeur : PUF

Parution : 01/04/2016

Nombre de pages : 128

>> Lien éditeur

DescriptionContentsReviews

The Wire débute par une enquête policière sur le trafic de drogue à Baltimore, pour y agréger peu à peu d’autres institutions et espaces (l’activité portuaire, la politique municipale, l’école, la presse).

Au fil des saisons, la série nous dessine un tableau sans concession des effets destructeurs du capitalisme ultralibéral sur cette ancienne ville industrielle devenue emblématique de la dissolution du mythe du « rêve américain ». Si elle se fonde sur une observation minutieuse de la réalité, proche des techniques du journalisme ou de l’enquête sociologique, son impact tient surtout à la manière dont elle parvient à combiner avec brio cette exigence de réalisme et une maîtrise parfaite des rouages de la fiction et du récit audiovisuel.

L’humour et la précision des dialogues, les personnages complexes et ambigus, l’esthétique minutieuse et le souffle humaniste de la série permettent à The Wire de séduire les spectateurs tout autant qu’elle les fait réfléchir. En dépit d’un constat apparemment pessimiste sur une situation sociale tragique, sa dimension ludique invite ainsi les spectateurs à s’engager activement dans une réflexion sur les enjeux de toute représentation.

Introduction.

1 – Un jeu de dupes ?
Jeux d’échecs
Territoires
Les rouages
À quoi bon jouer ?

2 – Le plaisir du jeu de piste
Décodage et immersion
La réplique
Image, mouvement et mise en scène
Patience et observation

3 – Jeu et représentation
Le réalisme et ses frontières
Jeux de rôle et théâtralité
Entre signes et sens

4 – Jouer avec les règles
Écarts visuels et sonores
Brouillage des genres : de la tragédie au western
Une œuvre qui se joue de son auteur

Conclusion
Bibliographie / filmographie

Cinéma et littérature : des liaisons fructueuses (4/1) : Le cas des séries télé / Deuxième partie : Ariane Hudelet, Un autre jour est possible, France Culture, 19 novembre 2018