7/11/19 – Séminaire Dynamiques du genre en Afrique – Ary Gordien : « Vers un afro-féminisme lesbien en Guadeloupe: ethnographie d’un projet avorté »

  • Anne Doquet, chargée de recherche à l’IRD ( IMAF ) – Cet enseignant est référent pour cette UE
  • Anne Hugon, maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (TH) ( IMAF )

S’il s’agit de l’enseignement principal d’un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

2e jeudi du mois de 10 h à 13 h (Campus Condorcet, salle 0.030, bâtiment Recherche Sud, Cours des Humanités 93300 Aubervilliers), du 10 octobre 2019 au 11 juin 2020

Ce séminaire est organisé par une équipe multidisciplinaire qui enquête sur la dimension genrée des sociétés, le genre étant davantage compris comme une grille de lecture que comme une thématique en soi. Il s’agira de saisir les modalités selon lesquelles les sociétés africaines, les Africain-e-s en migration ou les Européen-ne-s en contexte africain définissent les identités et les assignations de genre, et organisent les rapports sociaux de sexes. Si l’un des postulats est que toute relation sociale est genrée, on s’attachera cependant à souligner la fluidité des identités de genre – y compris masculines – sans oublier que d’autres variables (statut, classe, âge…) sont toujours à l’œuvre dans l’élaboration des relations sociales d’altérité, des rapports interpersonnels, comme des identités personnelles.

Programme

10 octobre :  Elara Bertho (CNRS, LAM) : « Sorcières et héroïsme : mémoires de résistances à la colonisation ».
 
7 novembre : Ary Gordien (CNRS, LARCA) : « Vers un afro-féminisme lesbien en Guadeloupe: ethnographie d’un projet avorté »
 
12 décembre : Nicolas Fayno
 
9 janvier : Silvia Falconieri (CNRS, IMAf)
 
13 février : Séance de présentation des travaux d’étudiant.es
 
12 mars : Anne-Claire Courtois
 
9 avril : Florence Renucci (CNRS, IMAf)
 
7 mai : Ophélie Rillon (CNRS, LAM)