Elodie Grossi lauréate du prix de thèse PSL Interface Sciences/Humanités 2019

Elle est récompensée pour son travail : ’Bad Brains : Race et psychiatrie de la fin de l’esclavage à l’époque contemporaine aux États-Unis’, thèse co-dirigée par Dominique Vidal et Paul Schor.

Lancé en novembre dernier avec le soutien des Labex Hastec et Tepsis, des IRIS Création, cognition, société, Governance Analytics et Scripta, l’EUR Translitterae et le programme doctoral SACRe, le prix PSL en Sciences Humaines et Sociales récompense les meilleurs travaux doctoraux.

Près de 300 dossiers de candidatures ont été soumis par de jeunes docteurs issus des universités et grandes écoles françaises et internationales. Les jurys ont sélectionné cinq lauréats et attribué 23 mentions spéciales.

https://www.psl.eu/actualites/les-laureats-du-prix-de-these-shs-psl-2019